bandeau Publicitaire 2

Vers une véranda nouvelle

La véranda évolue pour s'adapter à la nouvelle réglementation thermique RT2020
Avatar de l’utilisateur
Papytao
3-5 messages
3-5 messages
Messages : 3
Inscription : mer. 28 févr. 2018 17:46

Re: Vers une véranda nouvelle

Message par Papytao » lun. 19 mars 2018 10:39

Bonjour,
Je suis nouveau membre et je suis impressionné par la qualité des échanges sur ce forum.
J'ai effectivement un projet de véranda pour agrémenter mon pavillon (je réside dans l'Essonne), et vos retours d'expérience me sont particulièrement précieux.
J'ai trouvé, entre autres, fort intéressante la discussion sur le topic "Vers une nouvelle véranda", mais elle me semble s'être arrêtée au 12/02/2017 par une intervention de Verandanonyme, au sujet de la RT2020 à venir.
Or dans son intervention du 05/02/2017, il parlait de nouveautés réglementaires à venir pour 2018 : or nous y sommes (en 2018) et sauf erreur de ma part je n'ai pas vu sur le forum, de nouveaux dialogues sur ce sujet, qui m'intéresse beaucoup par rapport à mon projet. Mais votre forum est tellement riche et développé que je suis peut être passé à côté.
Merci de m'aiguiller vers la bonne discussion ou de m'apporter des nouveaux éléments si vous en avez.
D'avance merci.
Avatar de l’utilisateur
Verandanonyme
contributeur majeur : 600-799 messages
contributeur majeur : 600-799 messages
Messages : 742
Inscription : jeu. 15 sept. 2011 10:31

Re: Vers une véranda nouvelle

Message par Verandanonyme » jeu. 22 mars 2018 15:56

Bonjour,

La réglementation thermique pour la véranda est entrée en vigueur à compter du 01/01/2018. Elle concerne les vérandas en communication directe avec l'habitation ou les vérandas indépendantes chauffées. On considère une véranda comme étant chauffée dès lors qu'elle est équipée d'un système de chauffage ou que sa température est maintenue supérieure à 14°.

Cette réglementation est disponible au public, google est votre ami : arrêté du 22 mars 2017 modifiant l'arrêté du 3 mai 2007.

C'est une évolution très intéressante pour la véranda, le coefficient minimum actuel de 2.5 sera progressivement abaissé pour obliger les fabricants à faire évoluer leur style de construction.

Je vous laisse lire le texte cité en référence puis revenir ici pour en discuter.

Cordialement.
Les problèmes de la véranda avant, pendant et après les travaux d'installation sont proportionnels au carré de la distance entre l'atelier de fabrication et le lieu d'installation. :roll:
Avatar de l’utilisateur
Papytao
3-5 messages
3-5 messages
Messages : 3
Inscription : mer. 28 févr. 2018 17:46

Re: Vers une véranda nouvelle

Message par Papytao » dim. 1 avr. 2018 11:31

Bonjour et merci à Verandanonyme.
J'ai regardé le texte du 22/03/17, qui, si je comprends bien, crée une obligation à/c du 01/01/18, pour les installations de vérandas chauffées, de respecter un coefficient de performance thermique Uvéranda de 2,5 maximum.
Le pb est que 1 an après la diffusion de cette information (date de l'arrêté) et 3 mois après son application effective, les vendeurs de véranda n'en parlent pas. Sur 4 vérandalistes consultés en fév/mars cette année, 1 seul m'en a parlé pour dire que sa société le respectait, mais malgré mes relances, il ne m'en en pas fournit l'attestation, qu'il m'avait pourtant promise. Les autres ne m'en ont pas du tout parlé.
Est ce l'état actuel du marché ou suis je mal tombé?
Si certains ont des expériences différentes, cela m'intéresse.
Très cordialement.
Avatar de l’utilisateur
js-martin
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 3742
Inscription : mar. 7 juin 2011 18:00
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Vers une véranda nouvelle

Message par js-martin » mar. 3 avr. 2018 23:56

Je pense que c’est malheureusement l’état actuel du marché.

Tu as contacté quelles entreprises?
JS Martin - Particulier ayant installé une véranda en 2011 - Administrateur du site ForumVeranda.fr
Avatar de l’utilisateur
Papytao
3-5 messages
3-5 messages
Messages : 3
Inscription : mer. 28 févr. 2018 17:46

Re: Vers une véranda nouvelle

Message par Papytao » mer. 4 avr. 2018 10:50

Bonjour,
J'ai contacté Véranda Confort, Akena, Vie & Véranda, et Barrel. Je n'avais pas encore pris connaissance de votre forum.
Etant dans l'Essonne Nord-Ouest, je vais contacter SAVE à Lisses (même si le risque aujourd'hui, et notamment à cause de ce Forum, est qu'ils aient un carnet de commandes plein pour les 10 prochaines années!!!), et je cherche encore qq autres (sans arriver, j'espère, à 19), en retenant la formule de Vérandanonyme sur la distance de l'atelier au chantier, donc je me focalise sur la zone autour de l'axe Palaiseau/Rambouillet.
Donc je suis preneur de bonnes expériences dans cette zone.

A propos du respect de la norme, j'ai eu une position imparable d'un vérandaliste : "il suffit de déclarer votre véranda comme non-chauffée", et vous échappez à la règlementation!!.

J'en profite pour aborder le sujet de la qualité des différents composants d'une véranda (profilés, vitrage vertical, vitrage toit, panneaux opaques etc).
Est ce que ce qui est exprimé dans ce forum, en particulier les caractéristiques de votre projet, et les infos que vous avez produites à ce moment là (je pense à l'expérience de JS Martin) peuvent être encore considérées comme "l'état de l'art" (6 ans après) ou faut il mettre à jour certains éléments ?

Merci d'avance pour vos conseils.
Avatar de l’utilisateur
Verandanonyme
contributeur majeur : 600-799 messages
contributeur majeur : 600-799 messages
Messages : 742
Inscription : jeu. 15 sept. 2011 10:31

Re: Vers une véranda nouvelle

Message par Verandanonyme » ven. 6 avr. 2018 18:48

Bonsoir,

La réglementation est en place mais le calcul de performance est complexe. Les logiciels de calcul sont en phase d'achèvement et probablement disponibles vers l'été. Le législateur a mis la charrue avant les boeufs !

Effectivement le coefficient global maxi autorisé est de Uv=2.5. Ce nouvel indice est tout à fait médiocre et appelé à diminuer au fil des prochaines années. Ce coefficient a été positionné à cet indice car les acteurs de ce marché ne se préoccupent pas de performance depuis près de 40 ans mais uniquement de réduire le prix global. Si le coefficient avait été positionné correctement, plus des 2/3 des fabricants auraient été exclus du marché de la véranda chauffée, les industriels en premier. La remarque faite précédemment sur la réglementation est suffisamment éloquente pour illustrer mon propos.

A ce jour les systèmes les plus performants permettent des constructions avec des coefficients de l'ordre de 1.4 à 1.5 en fonction de l'architecture avec des possibilités de gain de 5 à 10%.

Alors ! Allez vous penser : Pourquoi les performances des vérandas sont elles médiocres ? La réponse est malheureusement dans le comportement des acheteurs qui tirent systématiquement ( Disons à 90% ) le prix vers le bas. En France on est capable de payer des options élevées pour une voiture dont la durée de vie moyenne est de 7 ans et négliger la qualité d'une véranda qui va durer 30 ans ou plus.
Les problèmes de la véranda avant, pendant et après les travaux d'installation sont proportionnels au carré de la distance entre l'atelier de fabrication et le lieu d'installation. :roll:
Avatar de l’utilisateur
js-martin
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 3742
Inscription : mar. 7 juin 2011 18:00
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Vers une véranda nouvelle

Message par js-martin » ven. 6 avr. 2018 19:44

Je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de changement depuis la création du forum. De plus, chaque personne venant ajouter son expérience, cela le maintient à jour.

Pour SAVE, cela va devenir en effet un défaut :lol: Heureusement, nous ne sommes pas si nombreux en Essonne à vouloir construire une véranda. Tu peux les appeler de ma part, ils appliqueront le code promo :lol:
JS Martin - Particulier ayant installé une véranda en 2011 - Administrateur du site ForumVeranda.fr
Avatar de l’utilisateur
Pierro
Professionnels
Professionnels
Messages : 20
Inscription : ven. 12 avr. 2019 08:18

Re: Vers une véranda nouvelle

Message par Pierro » lun. 22 avr. 2019 10:52

Verandanonyme a écrit :Bonsoir,

Effectivement le coefficient global maxi autorisé est de Uv=2.5. Ce nouvel indice est tout à fait médiocre et appelé à diminuer au fil des prochaines années. Ce coefficient a été positionné à cet indice car les acteurs de ce marché ne se préoccupent pas de performance depuis près de 40 ans mais uniquement de réduire le prix global. Si le coefficient avait été positionné correctement, plus des 2/3 des fabricants auraient été exclus du marché de la véranda chauffée, les industriels en premier.
En France on est capable de payer des options élevées pour une voiture dont la durée de vie moyenne est de 7 ans et négliger la qualité d'une véranda qui va durer 30 ans ou plus.
Le pire avec la voiture c'est que l'on y est quand même pas beaucoup en heures/jour comparé à la pièce de vie de l'habitation principale...
Dommage que la reine et Gustave aient pu avoir le bras aussi long sur le SNFA et la FFB :x
Un bon coup de balayette n'aurais pas été une mauvaise chose pour la réputation globale de la véranda et de l'extension d'habitation totalement ou partiellement vitrée et de son marché. Il y'à d'ailleurs je pense bientôt, l'un de ses deux là qui ne sera bientôt plus là pour le faire évoluer, si ils persistent dans leur politique commerciale de massacrage des prix de marché afin de s'assurer les volumes...
Quand verandanonyme exprime un titre de nouvelle véranda je pense qu'il entend plutôt, ce genre de réalisation, où là, à l'inverse du projet de JS Martin qui a terriblement augmenté sa facture énergétique globale, si il est bien réalisé et orienté de façon à maximiser les apports solaires, la facture énergétique globale va légèrement diminuer malgré l'augmentation de surface conséquente. Pour celle-ci 25 m², additionnés au 122 existants.
Avant
Avant
On avance :)
On avance :)
Que fais encore ce mur à cette endroit ?
Que fais encore ce mur à cette endroit ?
Sa peut-être utile...
Sa peut-être utile...
La verrière tubulaire en triple vitrage auto-netoyant avec un controle de facteur solaire, coef : Ug posé < 0.7 w/m²k malgré son inclinaison de 40° , parce que oui, il faut le savoir, l'inclinaison de n'importe vitrage entraîne systématiquement un accroissement de la déperdition du verre.
La verrière tubulaire en triple vitrage auto-netoyant avec un controle de facteur solaire, coef : Ug posé < 0.7 w/m²k malgré son inclinaison de 40° , parce que oui, il faut le savoir, l'inclinaison de n'importe vitrage entraîne systématiquement un accroissement de la déperdition du verre.
Un double-vitrage d'un Ug 1.1 W/m²K posé à 90°à la verticale, passe sur environ 1.7 W/m²K dans une pente de véranda classique minimale de 5° incluse, peu importe l'ossature. Si on transforme sa en coefficient R sa fait à peine 0.59 m²K/W, pour rappel la RT2012 impose à l'heure actuelle un R = 8 m²K/W, tu comprends maintenant JS Martin pourquoi tu as énormément de mal à chauffer ta pièce avec autant de verre sur le toit ? Même en heat-mirror en toiture à 5 ° de pente incluse, ta toiture est 10 x plus déperditive que l’exigence de la RT2012.
Sa c'est fait...
Sa c'est fait...
Les volets radio télécommandés en SOMFY dernier cri, domotique incluse modulable pour maximiser le confort d'été et d'hiver.
Les volets radio télécommandés en SOMFY dernier cri, domotique incluse modulable pour maximiser le confort d'été et d'hiver.
Sans se vilain mur y'a pas photo si vous me permettez l'expression...
Sans se vilain mur y'a pas photo si vous me permettez l'expression...
Et une voilà ce que moi, j'entends par &quot;véranda à vivre&quot;
Et une voilà ce que moi, j'entends par "véranda à vivre"
Et nous voudrions avoir l'avis du consommateur quand à l'aspect global, je suis moi-même également preneur de tous les avis, puisque à l'heure actuelle en France le marché tend à évoluer à une allure d'un escargot, puisque la réglementation n'aura pas été ramenée effectivement à un Uv sérieux...
Gustave commence à s'entraîner sur l'extension, évidemment en low-cost dans ce type de réalisation (qui ne passe pas du tout dans la RT2020), où évidemment on en aura pour son argent, mais la reine quand à elle est à la traîne, ce qui laisse à penser que les coef Uv moyen marché de la véranda n’évolueront pas de façon significative avant 2021/2022 puisque c'est seulement au 1er janvier 2023 qu'elle sera imposée de façon rigide sans tolérance pour les low-cost...
Alors ma question, si vous aviez à choisir entre la Mercedes et la Dacia, puisque effectivement les différences de prix vont être similaires, voir même supérieures dans le cas des transformations / rénovations comme celles-ci par rapport à du neuf, quel choix feriez-vous?
Avatar de l’utilisateur
js-martin
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 3742
Inscription : mar. 7 juin 2011 18:00
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Vers une véranda nouvelle

Message par js-martin » mer. 24 avr. 2019 08:14

Je n’ai pas de mal à la chauffer (j’ai mis le paquet en radiateurs) mais je consomme plus car en effet je n’ai pas un toit en R =8.

Sur tes photos, c’est malheureusement pareil... tu es loin du R=8 avec cet énorme verrière de toiture. Le vitrage a un R=1,4...Sans parler de la structure aluminium qui le supporte et qui est encore moins performante.

Mais une véranda sans ouverture vitrée, ce n’est plus une véranda :?
JS Martin - Particulier ayant installé une véranda en 2011 - Administrateur du site ForumVeranda.fr
Avatar de l’utilisateur
Pierro
Professionnels
Professionnels
Messages : 20
Inscription : ven. 12 avr. 2019 08:18

Re: Vers une véranda nouvelle

Message par Pierro » sam. 27 avr. 2019 04:45

js-martin a écrit :Je n’ai pas de mal à la chauffer (j’ai mis le paquet en radiateurs) mais je consomme plus car en effet je n’ai pas un toit en R =8.

Sur tes photos, c’est malheureusement pareil... tu es loin du R=8 avec cet énorme verrière de toiture. Le vitrage a un R=1,4...Sans parler de la structure aluminium qui le supporte et qui est encore moins performante.

Mais une véranda sans ouverture vitrée, ce n’est plus une véranda :?
Effectivement, on est encore loin des 8 en R global de toiture, mais le puits contrairement à ce que l'on pourrait croire, ne représente que 1/5 ème de la surface intérieure totale, 3.3 x 1.2 = 3.96 m² sur une surface totale intérieure murs déduits de 6.9 x 2.85 = 19.67 m², cela est plus facile à distinguer avec la photo vue de l'extérieur.
Il n'y a pas eu à ce jour, de rajout de convecteur sur l'extension, la pièce ouverte restant très facile à mettre à une température de 21 ° cet hiver selon les dires de la cliente, puisque, toujours selon ses dires, le matin elle bénéficie d'un apport solaire gratuit conséquent, qu'elle n'avait pas auparavant, on attend de voir la facture sur un an en N+1 pour en être sur mais pour l'heure sa consommation aurait baissé malgré la surface supplémentaire, on a terminé le chantier en mai 2018, nous serons bientôt fixés ;) . Personnellement je ne tablais pas sur une baisse mais plutôt sur une hausse éventuelle dont elle était consciente. Elle a un chauffage en réversible qui fait également clim l'été, ce pourquoi je tablais sur une hausse due à la consommation de clim, avec les graphiques de consommation EDF et le compteur linky on saura bientôt si il y a une balance équilibrée dans la baisse de consommation énergie été/hiver ou si c'est un contre-balancement de l'un vers l'autre. J’essaierais dans la mesure du possible, de faire un retour factuel et visuel.
Je ne sais pas calculer le Uv moyen sur l'ouvrage avec certitude, peut-être vérandanonyme peut éclairer ma lanterne, mais j'ai procédé comme suit et tout ramener à des U plutôt que des R : les baies sont de la gamme SATIN ROAD de profils-systèmes avec un Uw moyen annoncé sur dimension CE de 1.5 W/m²K avec dv 1.04 W/m²K + warm-edge/TGI (on a utilisé celui de guardian - guardian clima-guard 1.0 - d'aspect neutre contrairement à celui de saint-gobain qui reflète jaune lourdement pour info), à transformer en Ujn ~1.4 W/m²K avec les volets (R=2.22 m²K/W), les murs en maxi-brique de 220 + gobti étanche intérieur pour limiter l'épaisseur du mur, avec un isolant collé en 100 + 10 polyuréthane (R = 5 minimum donc Uw de 0.20) faible en pont thermique puisque pas d'ossature métallique de pose, on a une élévation de 2.4 m de haut périphérique, de 3.15 x 7.5 en dimensions extérieures de projet, soit un total linéaire ~13.5 m, donc surface totale d'élévation de ~32 m² dont ~9 m² de murs (à Uw = 0.20), le sol comprends un isolant de 87 mm en polyuréthane également (R = 4 m²K/W soit un Uw = 0.25 W/m2K).
Si je calcule de façon sommaire, j'ai 20 m² de toiture à une moyenne de Uw = 0.4 puits compris , puis 23 m² d'élévation vitrée à Ujn = 1.4 W/m²K, ainsi que 9 m² de mur à Uw = 0.20 et enfin 20 m² de sol à un Uw de 0.25. Sur un total des surfaces de 72 m² d'enveloppe de l'extension hors mur maison, j'estime donc Uv < 0.7 W/m²K. Ce qui me semble être très convenable si mon raisonnement et mes calculs sont bons. Il n'y a pas non plus dans mon calcul, de prise en compte/calcul de pont thermique linéaire, qui restent très nombreux comme pour n'importe quelle construction. Certains cela dit deviennent dans notre conception, quasiment inexistant, comme celui de l'assemblage baie/chéneau/toiture puisque le chéneau est contre une sablière bois, qui pose elle sur une baie, l'assemblage des différents éléments se faisant via la sablière bois périphérique, y compris mur maison.
Si la RT (réglementation thermique) en vigueur imposait un tel Uv (Uvéranda), pour les pièces dites à vivre (ou en devenir), j'estime a moins de 5 % les confrères qui seraient capable de répondre sur le même projet, verrière de toit incluse. Dans les gros nationaux, il n'y a pour moi que concept alu qui pourrait répondre à l'heure actuelle avec un rideau thermique du puits de lumière en toiture double-vitrage, puisque baie/mur et sol seraient pareils, leur toiture étant > 9 (U ~ 0.11), verrière R ~ 0.7 / Ujn ~ 1.6 (U moyen du toit ~0.41 / les mêmes surfaces vitrées et non vitrée), le différentiel se ferait donc sur le confort modulable été/hiver mais légèrement moins efficace. Niveau prix on est kif-kif, avec un très léger avantage constaté en leur faveur. (<5%)
Envisager un Uv < 1.5 W/m²K n'est, selon moi, pas déconnant à court terme, cela est réalisable de façon constante, avec ce qui se fait et s'emploie déjà à l'heure actuelle, sans pour autant se ruiner dans l'investissement par rapport à ce qui se trouve en circulation a l'heure actuelle rapport qualité/prix/surface, surtout que l'investissement peut permettre, selon les surfaces concernées et les orientations, une économie significative d'énergie et donc un retour sur investissement croissant au fur et à mesure des années, le prix de l'énergie quel qu’il soit ne faisant que grimper.
Avatar de l’utilisateur
js-martin
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 3742
Inscription : mar. 7 juin 2011 18:00
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Vers une véranda nouvelle

Message par js-martin » mer. 1 mai 2019 08:50

J’avais fait un calcul similaire pour ma véranda, mais je ne suis pas certain qu’une moyenne soit représentative.

La chaleur de la pièce va monter vers le puit qui est le point faible. On dit que 40% des déperditions se font par la toiture. La partie plate de la toiture est bien isolée mais le problème va venir de la structure aluminium du dôme. Lorsque j’ai passé la caméra thermique sur mon toit, le Heat-Mirror s’en sortait pas trop mal mais la structure était le point faible.
Uw = 0.4 puits compris
Je ne sais pas comment tu es arrivé à ce résultat.

Pour le calcul du Uv, il faut peut-être pondérer en fonction des parois (5% déperdition par le sol avec un Usol de x + 40% déperdition par la toiture avec un Utoiture de 0,4 + détail des murs)
JS Martin - Particulier ayant installé une véranda en 2011 - Administrateur du site ForumVeranda.fr
Avatar de l’utilisateur
Pierro
Professionnels
Professionnels
Messages : 20
Inscription : ven. 12 avr. 2019 08:18

Re: Vers une véranda nouvelle

Message par Pierro » dim. 5 mai 2019 05:56

Pour le toit j'ai fait comme pour le reste, les dites surfaces multipliées par leur Uw respectifs, divisée par la surface totale cumulée, j'ai admis un Uw pour le puits de lumière de 1.3 W/m²K puisque comme tu l'as dis la structure alu va créer un affaiblissement certain du Ug de 0.7, donc 4 m² x 1.3 = 5.2, le reste de la toiture sur 16 m² avec un R de 7.5 soit Uw de 0.14 sur 16 m², donc 16 x 0.14 = 2.24, 2.24 + 5.2 = 7.44 / 20 m² total = 0.372 pour le U total toiture que j'ai arrondi à 0.4. Comme je l'ai dis cela dit, je ne suis pas vraiment capable de réaliser ce genre de calcul, mais constat fait que niveau performance thermique, celle-ci va bien bien au delà du modèle de véranda standardisé d'aujourd'hui.
Avatar de l’utilisateur
js-martin
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 3742
Inscription : mar. 7 juin 2011 18:00
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Vers une véranda nouvelle

Message par js-martin » dim. 5 mai 2019 11:49

Ok merci pour le détail du calcul : cela semble un calcul honnête ;)

C’est rare ce genre de discussion, mais tellement important pour faire progresser l’isolation de nos vérandas.
JS Martin - Particulier ayant installé une véranda en 2011 - Administrateur du site ForumVeranda.fr
Avatar de l’utilisateur
Daeri
Modérateurs globaux
Modérateurs globaux
Messages : 428
Inscription : jeu. 7 avr. 2016 14:24
Localisation : Finistère

Re: Vers une véranda nouvelle

Message par Daeri » dim. 5 mai 2019 19:22

Merci pour ces infos très intéressantes.
Répondre