bandeau Publicitaire 2

Présence importante d'eau dans les plaques de polycarbonate

Questions sur les panneaux sandwichs (opaque), les panneaux translucides (polycarbonate et équivalent), le verre ou les toitures traditionnelles

Présence importante d'eau dans les plaques de polycarbonate

Messagepar Breizhou » Mer 9 Aoû 2017 16:47

Bonjour à tous,
Merci à ce site d'exister, et surtout grand merci aux administrateurs pour leurs conseils.
Nouvelle inscrite sur ce forum, j'ai un gros souci avec les plaques polycarbonate de couverure de ma véranda alu, toit une pente , posée il y a quelques années.
Au fil du temps de l'eau est apparue dans toutes ces plaques, les unes après les autres. Je prècise,il s'agit d'eau de pluie et non de condensation.J'habite en Bretagne, de plus en bord de mer, ma façade de véranda y est exposée.
Dans un premier temps, l'artisan contacté a refusé de prendre en charge dans le cadre de la décénale le remplacement des dites plaques, me disant (ne riez pas!!!! ;)) ) que les oiseaux avaient picorés les joints silicone au niveau des profilés d'obturation en parties basses. Je me suis renseignée, cela peut arriver les pies et goelands sont voraces !!! Je lui répondis que je trouvaist déplorable que l'étanchéité ne dépende que de ce simple joint silicone posé. Devant son refus, j'ai fait appel à un huissier, ce qui a "déclenché" finalement son acceptation. Mais il veut remplacer les plaques en bouchant tout simplement les alvéoles en partie basse....!
Après m'être documentée, sur ce site et à la lecture des divers avis techniques du CSTB ou SNFA, je me rends compte de plusieurs autres malfaçons:
- à savoir déjà le devis fait état d'une pente beaucoup plus importante, je n'ai en réalité que 2.74% ou 1.57°, bien faible, d'autant plus que la présence à l'origine du joint disparu faisait une surépaisseur, je constate en plus de l'eau à l'intérieur des alvéoles, que l'eau stagne aussi dessus car ne s'écoule pas en partie basse. Il s'est trompé dans la prise des cotes son devis prévoyait une hauteur au faitage de 2.60, qui n'est en réalité que de 2.33. Mais je n'ai pas été vigilante et m'en suis rendue compte plus tard... hélas. L'artisan nie que la trop faible pente soit en cause, même le nez sur la présence d'eau non écoulée du dessus...!
- d'autre part les profilés d'obturation en partie basses sont des simples U posés en force à l'appui de la plaque, il n'a pas posé de bande alu perforée, pas plus que ces profilés possèdent de "goutte d'eau" ou de trous d'évacuation.
La question qui me taraude est:
S'il bouche les alvéoles pour que l'eau ne remonte pas, qu'adviendra t'il de la condensation...
Que faire au regard de ces malfaçons, quelle solution...?
Concernant la pente, elle ne peut être rectifiée, si ce n'est à reprendre tous le profilés de toiture, ma maison n'est pas haute il devra se fixer alors sur la charpente de la maison...
Je souhaiterais une solution à l'amiable, je ne suis nullement procéduriaire, mais dans un tel cas faut il aller en justice, le frein ce sont les honoraires d'avocat....;((
Et pourtant, je pense que la Juridiction adéquate retiendrait et mettrait en exergue la discordance entre les mesures du devis et la réalité après la pose...
Des personnes ont elles étaient confrontées à ce genre de problème?
Merci à tous ceux ou celles qui me répondront en m'apportant des conseils....
Breizhou
6-10 messages
6-10 messages
 
Messages: 10
Inscription: Mer 9 Aoû 2017 07:41

Re: Présence importante d'eau dans les plaques de polycarbon

Messagepar Daeri » Mer 9 Aoû 2017 21:55

Hello,

Pourrais-tu ajouter une ou deux photos afin de mieux visualiser le soucis ?

Je comprends que les joints ont été "mangés" au niveau de la jonction entre le toit de la véranda et les profilés en alu en façade. Déjà, je pense que des joints ne peuvent pas disparaitre tous seuls, le manque doit être facile à constater. De plus, le toit ne dépasse-t-il pas un peu ? de sorte que les oiseaux devraient vraiment aller voleter sous le bord du toit pour aller en picorer le joint.. Ca me parait bizarre. Et puis, il est sensé y en avoir une bonne couche.. j'ai du mal à imaginer les oiseaux manger tout ça. Auquel cas, il suffirait d'en mettre une bonne épaisseur pour être tranquille.

Pour l'évacuation de la condensation, normalement tu as, tout en bas, des orifices rectangulaires ornés de pare-tempêtes à clapet. les profilés étant creux, toute l'eau présente dans les profils devrait pouvoir s'évacuer par là (si j'ai bien tout compris).

Si ton vérandaliste peine à prendre ses responsabilités, n'hésite pas à donner son nom ici ;)
Daeri
Modérateurs globaux
Modérateurs globaux
 
Messages: 350
Inscription: Jeu 7 Avr 2016 14:24
Localisation: Finistère

Re: Présence importante d'eau dans les plaques de polycarbon

Messagepar Breizhou » Jeu 10 Aoû 2017 07:42

Bonjour,
Merci à toi pour cette réponse aussi rapide en ce mois d'Août......!
Me suis je mal exprimée, ou mon message trop long, mais désolée, ce n'est pas du tout cela, mais pas du tout.....

J'ai bien indiqué, que les joints disparus, engloutis par les volatiles sont ceux en partie basse des plaques (et non en partie haute), au niveau des profilés d'obturation en "U"... De plus la faible pente fait, (là aussi comme indiqué), que l'eau stagnante à ce niveau, ne pouvant s'écouler pénétre à l'intérieur des plaques. Et aussi comme précédemment dit, ces profilés d'obturation ont été mis sans que soit posé le ruban d'alu perforé censé laisser s'écouler la condensation donc aussi l'eau. Et je pense mis en force jusque pratiquement au contact de la plaque. Donc l'eau présente ne peut que difficilement sortir...
L'eau ne passe nullement par le haut qui est habrité poar les caches-moineaux de la maison.
Quant au pare-tempête à clapet? Est ce de ce ruban alu perforé dont tu veux parler?
Je mets quelques photos
Excellente journée, ici le temps va faire que j'aurais un peu plus d'eau ce soir... :mrgreen: :evil:

Véranda réalisée et posée par une entreprise de CAVAN 22140.... le nom viendra... bientôt !!!
Fichiers joints
DSC01702.jpg
DSC01702.jpg (15.94 Kio) Vu 1451 fois
DSC01804.jpg
DSC01804.jpg (17.59 Kio) Vu 1451 fois
DSC01805.jpg
DSC01805.jpg (13.33 Kio) Vu 1451 fois
Breizhou
6-10 messages
6-10 messages
 
Messages: 10
Inscription: Mer 9 Aoû 2017 07:41

Re: Présence importante d'eau dans les plaques de polycarbon

Messagepar Verandanonyme » Jeu 10 Aoû 2017 08:28

Bonjour,

Les plaques ont probablement été obturée en partie basse, ce qui est une erreur. Comme vous l'indiquez fort justement la plaque doit être protégée en partie basse par un scotch micro perforé et obturé en partie basse par un scotch normal aluminisé. Le profil en U en bas de plaque n'a d'autre fonction que la protection du scotch aluminisé.

Comme il est impossible de de réaliser l'étanchéité totale de la plaque, la condensation qui est inévitable, peut s'évacuer en partie basse à condition d'avoir une pente suffisante ce qui n'est pas votre cas. Boucher la partie basse des plaques ne règlera pas le problème.

Avant d'en arriver à une expertise judiciaire, vous pouvez faire jouer votre protection juridique ou maison. Votre assureur va déclencher une expertise amiable en nommant un expert qui défendra vos droits et trouvera la meilleure solution pour vous. Ce sera sans frais pour vous, c'est le principe même de l'assurance. ;)

Bonne météo tout de même !
Les problèmes de la véranda avant, pendant et après les travaux d'installation sont proportionnels au carré de la distance entre l'atelier de fabrication et le lieu d'installation. :roll:
Verandanonyme
contributeur majeur : 600-799 messages
contributeur majeur : 600-799 messages
 
Messages: 711
Inscription: Jeu 15 Sep 2011 10:31

Re: Présence importante d'eau dans les plaques de polycarbon

Messagepar Breizhou » Jeu 10 Aoû 2017 14:23

Bonjour Verandanonyme,
Merci de ces conseils.
J'avais contacté mon assurance avant de contacter le huissier, espérant une aide dans le cadre de la protection juridique.
Réponse :"NIET", pour les citer:
"nous ne garantissons pas les litiges ou les différends relatifs aux travaux immobiliers nécessitant un permis de construire..." en clair il fallait que je souscrive une "dommage-ouvrage avant la pose". Pour une véranda de 9 m2......Bientôt il faudra prendre une assurance pour le simple fait d'aller aux petits coins.... :twisted: :lol: !!!!!! tans pis pour ceux qui ont une cystite....... bref....

C'est certain que s'il bouche les alvéoles en partie basse, le problème va revenir....il me soutient que non, puisque l'humidité ne rentrera pas. J'ai lu par contre dans les différents avis techniques que le polycarbonate était un matériau sensible à l'humidité et que même en essai de colmatages des extrémités en zone "sous vide" on retrouvait de l'eau de condensation dans les alvéoles.

Je pense à faire intervenir un expert agréé, mais là aussi il faut trouver le bon.... et ça va me couter un bras. Si quelqu'un en connait un sérieux sur le Finistère, merci de me le faire connaitre en mp....?
Mais bon j'ai déja le huissier qui a constaté la présence d'eau et fait remarquer le manque de pente, qui m'a coûté "bonbon" Je souhaiterais un accompagnement, et non pas me parachuter le procès verbal 3 semaines après, et encore après x relances, et dé...brouille toi, une fois payer. Injoignable pour le moindre contact, si ce n'est par l'intermédiaire de sa secrètaire de me faire dire" voir avec l'avocat de la porte à côté. Mafia....
Combative, mais un peu désespérée. Tout prouve qu'il y a malfaçons, mais c'est à moi de payer des gens pour reconnaitre cela et espérer me défendre. Crispant....
Je remets qq photos, je n'ai volontairement pas nettoyé le toit au printemps pour que l'on voit bien les traces d'eau stagnantes...

Cordialement
Pas mal votre signature, tout est dit.....!!!
Breizhou
6-10 messages
6-10 messages
 
Messages: 10
Inscription: Mer 9 Aoû 2017 07:41

Re: Présence importante d'eau dans les plaques de polycarbon

Messagepar Breizhou » Jeu 10 Aoû 2017 14:27

voici les photos:
Fichiers joints
DSC02220.jpg
DSC02221.jpg
DSC02222.jpg
Breizhou
6-10 messages
6-10 messages
 
Messages: 10
Inscription: Mer 9 Aoû 2017 07:41

Re: Présence importante d'eau dans les plaques de polycarbon

Messagepar Verandanonyme » Jeu 10 Aoû 2017 21:18

Bonjour,

Le simple fait de la pente insuffisante constitue une malfaçon. Dans les documents que vous avez trouvé, il doit y avoir une indication de pente minimum. En général 10% minimum ou 10° en fonction des fabricants.

Boucher les alvéoles en partie basse ne réglera rien, les échanges continueront en partie haute. La difficulté réside dans la solution pour la suite à cause de la pente actuelle. Aucun matériau de toiture peut être installé en remplacement de vos plaques en polycarbonate...... :roll: A part faire les travaux nécessaires sur votre toiture.....

Cdt
Les problèmes de la véranda avant, pendant et après les travaux d'installation sont proportionnels au carré de la distance entre l'atelier de fabrication et le lieu d'installation. :roll:
Verandanonyme
contributeur majeur : 600-799 messages
contributeur majeur : 600-799 messages
 
Messages: 711
Inscription: Jeu 15 Sep 2011 10:31

Re: Présence importante d'eau dans les plaques de polycarbon

Messagepar Breizhou » Ven 11 Aoû 2017 10:35

Bonjour Verandanonyme,

Effectivement, je suis convaincue depuis le début que le problème c'est le manque de pente, qui a été ampliflié par l'étanchéité défectueuse du bas de ces plaques, il ne veut pas l'entendre, me disant:
"et les verandas aux toits plats, elle n'ont pas de pente...?"
Je réponds: " si une légère pente..."
il me dit "1cm au mètre suffit, l'eau glisse bien sur le polycarbonate.... "
Je réponds, "ok si pas de surépaisseur, ce qui est malheureusement le cas, puisque le profilé d'obturation avec son joint "picoré" faisait +de 2mm.
Mauvaise foi ou méconnaissance des règles et DTU....!!!
Je suis allée sur internet consulter ces dernières sur le site SNFA- Règles Professionnelles Vérandas- Juillet 2011, il est dit:
"LA PENTE MINIMALE EFFECTIVE NE DOIT PAS ETRE INFERIEURE A 3°, chez moi elle est de 1.57° !!!!"
De surcroit, toujours noté:
"Cependant s'il existe une surépaisseur pouvant dépasser les 2mm, ce qui peut exister par exemple dans le cas de serreurs de traverses ou dans le cas de PROFILES DE FINITION du bord libre inférieur de vitrages organiques" (précisemment dans mon cas!!!)

La seule solution qui s'impose à mes yeux, est la reprise de l'ensemble de la toiture, je précise à nouveau qu'il s'est planté à la prise de cotes puisque il était bien prévu sur le devis une pente plus prononcée de presque +30 cm !!!!! :o :oops:

Je remets qq photos, car comment faire si ce n'est à dégarnir le bas de la toiture pour s'ancrer sur la charpente de la maison... ;) Et là jamais ce sera accepté...sans la contrainte par voie de Justice...

Je suis désolée de noter qu'une femme, même si elle maitrise bien le sujet, qui se bat de la sorte face à des artisans, ce n'est pas du tout évident...elle passe bien souvent pour une em.......e!!! Mais bon tant pis, j'ai passé l'âge de l'excès de susceptibilité..... Causez, causez, si j'ai raison je me battrai pour obtenir réparation, je ne suis pas du genre à me laisser faire lorsque j'ai raison, bien entendu... :evil: :twisted: :arrow: :D

Excellente journée....
Fichiers joints
DSC02223.jpg
DSC02224.jpg
DSC02225.jpg
DSC02226.jpg
Breizhou
6-10 messages
6-10 messages
 
Messages: 10
Inscription: Mer 9 Aoû 2017 07:41

Re: Présence importante d'eau dans les plaques de polycarbon

Messagepar Daeri » Sam 12 Aoû 2017 13:47

Pour le coup, c'est moi qui ne comprend pas bien, n'étant pas du tout du métier :mrgreen: Si quelqu'un saurait expliquer ce que l'on entend par "partie basse" (moi je pensais qu'on parlait d'un côté ou de l'autre de la pente) et les profilés en U, ce serait super ! ayant le même type de toit sur ma véranda, j'apprendrais peut-être quelque chose d'utile pour moi..

L'assurance dommage-ouvrage n'est pas obligatoire quand on pose une véranda chez soi, par contre j'ai du ajouter ma véranda à mon assurance habitation, qui comporte une assistance juridique, et avant la pose mon vérandaliste m'avait transmis une copie de son certificat d'assurance professionnelle. Peut-être une piste pour faire entrer les assurances concernées.. Sinon, annoncer l'intention de porter plainte ?
Daeri
Modérateurs globaux
Modérateurs globaux
 
Messages: 350
Inscription: Jeu 7 Avr 2016 14:24
Localisation: Finistère

Re: Présence importante d'eau dans les plaques de polycarbon

Messagepar Breizhou » Sam 12 Aoû 2017 17:14

C'est simple, dans tous mes posts, je parle bien de la partie basse donc du bas de la pente, verandanonyme reprend mes propos, il s'agit bien du bord des plaques polycarbonate de couverte. Et ce, en partie basse, donc côté façade. Est ce clair??? :où je m'exprime mal...encore, :oops:
Les photos montrent bien l'eau qui stagne sur le dessus et qui passe à l'intérieur des alvéoles, faute de couler dans le chéneau ou gouttière. Les profilés en "U" sont les profilés d'obturation de l'extrémité de ces plaques, qui normalement ont des butées intégrées, ce qui laisse un vide destiné à drainer l'eau de condensation.
Ce "U" vient recouvrir un joint adhésif métallique alvéolé, qui lui est censé empêcher les insectes de pénétrer. Joint qui chez moi n'est pas posé, j'ai Interpellé l'artisan il n'en met pas, inutile me dit il....(?!)

Dans votre 1ère réponse vous me parliez de "pare tempête à clapet" ceux là sont destinés à drainer l'eau des rails des ouvrants, ce qui n'a rien à voir.
En ce qui concerne mon assurance aucun recours, comme j'ai dit précédemment. C'est à l'artisan de voir avec son assurance pro. puisque je suis dans le cadre de la décénale.
Quant à "porter plainte" comme vous le dites, c'est à dire aller en justice, comme je l'ai déjà dit aussi, ce n'est pas exclu, ayant déjà fait intervenir un huissier...
Car la principale malfaçon que cet artisan ne veut pas admettre c'est le manque de pente, comme cité plus haut je n'ai que 1.57° soit 2.74 % au lieu des 5° soit 8.7% imposé sur tous les DTU tout fabricants confondus. Et encore à condition qu'il n'y ait pas un frein, et là en l'occurrence la présence du profilé et de l'épaisseur du joint silicone de 2/3mm faisait que la pente MINI devait être de 8° soit 14%, on en est loin, très loin même.... :o :roll:
Je viens de passer ma journée à les consulter sur le site du CSTB.
Et ce contrairement à ce qu'il me soutient en me racontant que 1cm par mètre suffit..... Il me prend pour une buse, femme donc systématiquement c....asse !!!t
De surcroît son devis et sa facture font état d'une pente supérieure de 27 cm, une broutille !!! Pour respecter une telle pente il devait alors se fixer sur la charpente de la maison, alors que là sous le cache moineau, plus simple...et plus rapide, car ma maison est basse. Je me rends compte que ce n'est pas forcément de la mauvaise foi mais un manque de connaissance professionnelle, on est convaincu de bien faire et basta, jusqu'au jour où il y a problème. D'ailleurs les poseurs ont "arrangé" cela en recoupant les montants sans respect de ce qui était prévu, et à l'époque je ne sais même pas s'ils en ont informé leur patron. Et moi je n'ai pas repris le devis pour éplucher si tout avait été respecté, cette véranda me convenait, point. Elle me convient toujours, sa fabrication est très correcte, mis à part cette non pente, et les problèmes qu'elle engendre.
Je n'incrimine pas les artisans, mais il faut toujours aller vite, et pas le temps de se documenter, pas plus que celui, et je sais de quoi je parle ayant travaillé dans le bâtiment, de lire les doc. et notices d'utilisation de tous les nouveaux produits, pourtant hautement performants, tous ces "mastics" divers et variés par exemple qui sont utilisés en dépit du bon sens, bien souvent comme cache misère, comme l'étaient les lambris dans les années 70/80... voyez ce que je veux dire!!!
Ou comme les médecins qui vous prescrivent le dernier médoc sorti et vanté par la représentante médicale qui est passé juste avant vous....!!! On ne connaît pas mais on fourgue....au suivant....
Pour tout le monde c'est la course au profit.... pour les artisans étouffés par les charges c'est encore pire... je le conçois.....et ne les blâme nullement. Mais pour le client qui a payé cher, la déception est grande....
Mais je reste persuadée que la Justice si nous devons en arriver là, mettra en exergue la discordance entre le devis , la facture et là réalité... mais dommage d'en arriver là, mais n'hésiterai pas s'il le faut.....

Crispant tout cela.... :oops: :evil:

allez je me lâche il s'agit des véranda Le Bihan à Cavan 22
Breizhou
6-10 messages
6-10 messages
 
Messages: 10
Inscription: Mer 9 Aoû 2017 07:41

Re: Présence importante d'eau dans les plaques de polycarbon

Messagepar Daeri » Sam 12 Aoû 2017 17:53

Je ne suis pas du tout du métier. Je suis sur le forum parce que j'ai une véranda et je m'intéresse à ce qui les concerne. Ce ne sont pas les explications qui sont mauvaises, c'est moi qui ne comprends pas ;) il me faudrait une photo avec une flèche pour que j'y arrive... Verandanonyme est du métier, connait bien la terminologie et les techniques employées et est d'ailleurs généralement de très bon conseil.

Par contre, j'ai déjà eu affaire aux assurances pour d'autres soucis. J'ai compris qu'on ne peut pas contacter soi-même l'assurance du "fauteur de trouble". La personne ayant constaté des dégâts chez elle doit faire un constat auprès de son assurance, qui se charge de faire les démarches auprès des autres assurances en jeu. L'assurance dommage-ouvrage est sensée simplifier tout ça. Suite à une infiltration dans mon immeuble, j'ai eu chez moi en même temps quatre experts différents, le syndic, des voisins, un artisan.. Tout ce beau monde discutait dans mon salon pour essayer de trouver l'origine de la fuite (ou plutôt pour voir si la responsabilité de l'assurance qu'il représentait pouvait être dégagée)
Daeri
Modérateurs globaux
Modérateurs globaux
 
Messages: 350
Inscription: Jeu 7 Avr 2016 14:24
Localisation: Finistère

Re: Présence importante d'eau dans les plaques de polycarbon

Messagepar Verandanonyme » Dim 13 Aoû 2017 13:10

Breizhou a écrit:C'est simple, dans tous mes posts, je parle bien de la partie basse donc du bas de la pente, verandanonyme reprend mes propos, il s'agit bien du bord des plaques polycarbonate de couverte. Et ce, en partie basse, donc côté façade. Est ce clair??? :où je m'exprime mal...encore, :oops:
Les photos montrent bien l'eau qui stagne sur le dessus et qui passe à l'intérieur des alvéoles, faute de couler dans le chéneau ou gouttière. Les profilés en "U" sont les profilés d'obturation de l'extrémité de ces plaques, qui normalement ont des butées intégrées, ce qui laisse un vide destiné à drainer l'eau de condensation.
Ce "U" vient recouvrir un joint adhésif métallique alvéolé, qui lui est censé empêcher les insectes de pénétrer. Joint qui chez moi n'est pas posé, j'ai Interpellé l'artisan il n'en met pas, inutile me dit il....(?!)

Dans votre 1ère réponse vous me parliez de "pare tempête à clapet" ceux là sont destinés à drainer l'eau des rails des ouvrants, ce qui n'a rien à voir.
En ce qui concerne mon assurance aucun recours, comme j'ai dit précédemment. C'est à l'artisan de voir avec son assurance pro. puisque je suis dans le cadre de la décénale.
Quant à "porter plainte" comme vous le dites, c'est à dire aller en justice, comme je l'ai déjà dit aussi, ce n'est pas exclu, ayant déjà fait intervenir un huissier...
Car la principale malfaçon que cet artisan ne veut pas admettre c'est le manque de pente, comme cité plus haut je n'ai que 1.57° soit 2.74 % au lieu des 5° soit 8.7% imposé sur tous les DTU tout fabricants confondus. Et encore à condition qu'il n'y ait pas un frein, et là en l'occurrence la présence du profilé et de l'épaisseur du joint silicone de 2/3mm faisait que la pente MINI devait être de 8° soit 14%, on en est loin, très loin même.... :o :roll:
Je viens de passer ma journée à les consulter sur le site du CSTB.
Et ce contrairement à ce qu'il me soutient en me racontant que 1cm par mètre suffit..... Il me prend pour une buse, femme donc systématiquement c....asse !!!t
De surcroît son devis et sa facture font état d'une pente supérieure de 27 cm, une broutille !!! Pour respecter une telle pente il devait alors se fixer sur la charpente de la maison, alors que là sous le cache moineau, plus simple...et plus rapide, car ma maison est basse. Je me rends compte que ce n'est pas forcément de la mauvaise foi mais un manque de connaissance professionnelle, on est convaincu de bien faire et basta, jusqu'au jour où il y a problème. D'ailleurs les poseurs ont "arrangé" cela en recoupant les montants sans respect de ce qui était prévu, et à l'époque je ne sais même pas s'ils en ont informé leur patron. Et moi je n'ai pas repris le devis pour éplucher si tout avait été respecté, cette véranda me convenait, point. Elle me convient toujours, sa fabrication est très correcte, mis à part cette non pente, et les problèmes qu'elle engendre.
Je n'incrimine pas les artisans, mais il faut toujours aller vite, et pas le temps de se documenter, pas plus que celui, et je sais de quoi je parle ayant travaillé dans le bâtiment, de lire les doc. et notices d'utilisation de tous les nouveaux produits, pourtant hautement performants, tous ces "mastics" divers et variés par exemple qui sont utilisés en dépit du bon sens, bien souvent comme cache misère, comme l'étaient les lambris dans les années 70/80... voyez ce que je veux dire!!!
Ou comme les médecins qui vous prescrivent le dernier médoc sorti et vanté par la représentante médicale qui est passé juste avant vous....!!! On ne connaît pas mais on fourgue....au suivant....
Pour tout le monde c'est la course au profit.... pour les artisans étouffés par les charges c'est encore pire... je le conçois.....et ne les blâme nullement. Mais pour le client qui a payé cher, la déception est grande....
Mais je reste persuadée que la Justice si nous devons en arriver là, mettra en exergue la discordance entre le devis , la facture et là réalité... mais dommage d'en arriver là, mais n'hésiterai pas s'il le faut.....

Crispant tout cela.... :oops: :evil:

allez je me lâche il s'agit des véranda Le Bihan à Cavan 22


Bonjour,
Avant d'arriver à une expertise judiciaire, il faut explorer les voies amiables. Tout commence toujours par un courrier recommandé avec AR, quelque soit l'issue du problème. Puisque votre fournisseur ne veut pas reconnaître le problème de pente, il faut lui demander de vous fournir l'avis technique délivré par le CSTB sur le panneau mis en oeuvre dans votre toiture. A défaut vous lui indiquez qu'une procédure sera engagée. Cet avis technique est disponible chez son fournisseur sur simple demande, il mettra en évidence le non respect des recommandations de mise oeuvre.


Les poseurs de votre véranda n'avaient pas la possibilité de modifier la pente de la véranda. Les impostes ( trapèzes latéraux au dessus des pignons ) étaient fabriquées en atelier ainsi que les vitrages qui en sont le remplissage. Ils ont posés ce qui avait été fabriqué.

Quelle est l'épaisseur des panneaux de toiture ?

Cordialement.
Les problèmes de la véranda avant, pendant et après les travaux d'installation sont proportionnels au carré de la distance entre l'atelier de fabrication et le lieu d'installation. :roll:
Verandanonyme
contributeur majeur : 600-799 messages
contributeur majeur : 600-799 messages
 
Messages: 711
Inscription: Jeu 15 Sep 2011 10:31

Re: Présence importante d'eau dans les plaques de polycarbon

Messagepar Breizhou » Dim 13 Aoû 2017 22:05

Bonsoir Verandanonyme,
Merci pour vos précieux conseils. C'est ce que je pensais faire, demander l'avis technique délivré par le CSTB concernant la marque de panneaux mis en oeuvre. Celle ci ne figurant pas sur le devis ni sur la facture, juste "opale" mais pas de marque. Tous les avis techniques que j'ai pu trouver sur internet , comme je le disais hier, (série6/xxxx) comme pour Policarb de Sunclear, Marlon ST de Dhaze, Thermogal de Polygal.... et autres, pour TOUS il est bien noté:
"Dans le cas des parois inclinées, la pente est limitée à :
- une inclinaison minimale de 5° (8,7%) par rapport à l’horizontale sans traverse en partie courante et sans surépaisseur supérieure de plus de 2 mm du profilé de finition du bord libre inférieur (si tel est le cas) par rapport au plan du vitrage,
- à défaut, à une inclinaison minimale de 15° (27%) par rapport à l’horizontale."
Donc je pense que cela est similaire pour toutes marques de plaques confondues? Qu'en pensez vous, svp?

D'ailleurs ces précisions sont bien reprises exactement mot pour mot dans la notice de la SNFA "Règles professionnelles Véranda" ainsi que:
"Les règles professionnelles publiées par le SNFA font ainsi foi ..."
Il est étrange que le devis et la facture fassent état de 2.60m au faitage alors que je n'ai que 2.33, l'angle des impostes est aussi différent sur les plans fournis pour la déclaration de travaux. Donc si tout était, comme normalement, débité en atelier à ces cotes, ils ont bien recoupé sur place? Je sais qu'ils n'étaient pas spécialement "heureux" pendant les 2 jours de pose...et j'ai bien entendu la disqueuse fonctionner une demie journée, si mes souvenirs sont bons....
Comme vous semblez très bien maitriser ces sujets, pouvez vous me dire qui découpe et fabrique les doubles vitrages, le vérandaliste ou un miroitier? Car pour le vide intérieur?
J'abuse de votre sympathie :oops: , une autre question à un pro, dans le cas des vérandas dites à "toit plat" il y a bien une pente pour l'évacuation, quelle est elle, les matériaux étant les mêmes?
L'épaisseur des panneaux de polycarbonate est de 32mm.

Merci...
Bonne soirée
Fichiers joints
IMG_1320.jpg
IMG_1321.jpg
IMG_1322.jpg
Breizhou
6-10 messages
6-10 messages
 
Messages: 10
Inscription: Mer 9 Aoû 2017 07:41

Re: Présence importante d'eau dans les plaques de polycarbon

Messagepar Verandanonyme » Lun 14 Aoû 2017 08:12

Breizhou a écrit:Bonsoir Verandanonyme,
Merci pour vos précieux conseils. C'est ce que je pensais faire, demander l'avis technique délivré par le CSTB concernant la marque de panneaux mis en oeuvre. Celle ci ne figurant pas sur le devis ni sur la facture, juste "opale" mais pas de marque. Tous les avis techniques que j'ai pu trouver sur internet , comme je le disais hier, (série6/xxxx) comme pour Policarb de Sunclear, Marlon ST de Dhaze, Thermogal de Polygal.... et autres, pour TOUS il est bien noté:
"Dans le cas des parois inclinées, la pente est limitée à :
- une inclinaison minimale de 5° (8,7%) par rapport à l’horizontale sans traverse en partie courante et sans surépaisseur supérieure de plus de 2 mm du profilé de finition du bord libre inférieur (si tel est le cas) par rapport au plan du vitrage,
- à défaut, à une inclinaison minimale de 15° (27%) par rapport à l’horizontale."
Donc je pense que cela est similaire pour toutes marques de plaques confondues? Qu'en pensez vous, svp?


Cette règle s'applique à toutes les constructions sans exception, c'est un minimum

D'ailleurs ces précisions sont bien reprises exactement mot pour mot dans la notice de la SNFA "Règles professionnelles Véranda" ainsi que:
"Les règles professionnelles publiées par le SNFA font ainsi foi ..."
Il est étrange que le devis et la facture fassent état de 2.60m au faitage alors que je n'ai que 2.33, l'angle des impostes est aussi différent sur les plans fournis pour la déclaration de travaux. Donc si tout était, comme normalement, débité en atelier à ces cotes, ils ont bien recoupé sur place? Je sais qu'ils n'étaient pas spécialement "heureux" pendant les 2 jours de pose...et j'ai bien entendu la disqueuse fonctionner une demie journée, si mes souvenirs sont bons....

Les poseurs ont tronçonné les ardoises et peut être recoupé certaines plaques, les bons poseurs de véranda sont des râleurs en général.

Comme vous semblez très bien maitriser ces sujets, pouvez vous me dire qui découpe et fabrique les doubles vitrages, le vérandaliste ou un miroitier? Car pour le vide intérieur?

C'est le miroitier qui fabrique le vitrage aux dimensions indiquées par le menuisier. La pente était donc connue dès le plan de fabrication.
J'abuse de votre sympathie :oops: , une autre question à un pro, dans le cas des vérandas dites à "toit plat" il y a bien une pente pour l'évacuation, quelle est elle, les matériaux étant les mêmes?

Les toitures plates sont construites avec des matériaux qui n'ont rien à voir avec votre toiture et obéissent à des règles différentes. Aucune comparaison possible.
Les problèmes de la véranda avant, pendant et après les travaux d'installation sont proportionnels au carré de la distance entre l'atelier de fabrication et le lieu d'installation. :roll:
Verandanonyme
contributeur majeur : 600-799 messages
contributeur majeur : 600-799 messages
 
Messages: 711
Inscription: Jeu 15 Sep 2011 10:31

Re: Présence importante d'eau dans les plaques de polycarbon

Messagepar Breizhou » Lun 14 Aoû 2017 21:12

Bonsoir,
Comme ce ne sera pas évident de reprendre la pente, et pour qu'elle soit dans les normes, il faudrait se fixer, s'ancrer sur la charpente de la maison. Et là il faudra une super étanchéité, est elle bien maîtrisée par les vérandalistes, ou faut il faire appel à un couvreur. Car je crains....quand on ne maîtrise déjà pas les normes pour un simple toit de véranda.... :geek: :o
Ma question peut on le transformer ce toit, maintenant en toit plat. Et si oui comment ? Quelles sont là les normes et règles, et surtout matériaux à mettre en œuvre. :idea:
Pardonnez moi, si ma question est idiote ou incohérente!!!! :oops:

Bonne soirée
Breizhou
6-10 messages
6-10 messages
 
Messages: 10
Inscription: Mer 9 Aoû 2017 07:41

Suivante

Retourner vers Remplissage de toiture

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité